Page d'accueil

Une Histoire de Guerre – Nico Hamme

Ce site a été une idée de ma fille cadette, Rosane. Je lui parlais souvent des personnes qui nous ont aidé en Belgique pendant la guerre. Je lui montrais les photos, dessins et documentation, je lui parlais de mes mémoires que je n’avais pas encore oubliées et un jour elle dit: "Papa, tu dois en faire un site".

Aujourd’hui, le 20 octobre 2008, le site a progressé tellement que le lancement peut avoir lieu dans quelques jours, de préférence le 25 octobre, la date de la rafle à Bassines en 1943.

Veuillez trouver ci-dessous une liste des personnes à qui nous sommes obligés des remerciements:

Maurice Stoppelman, un ami de mon père. Début juillet 1942 il nous proposa de fuir ensemble afin d’essayer d’entrer en Suisse. La situation devenait angoissante à Amsterdam, des rafles et des convocations pour les camps tous les jours. Mon frère aîné de trois ans était déjà pris par les Allemands dans une rafle il y a un an.et il a été déporté à Mauthausen. Six mois plus tard nous reçûmes la nouvelle de sa mort, c’était terrible!

Oncle Mau, comme je l’appelais, connaissait quelqu’un qui pouvait nous amener en Belgique après trois jours. Mon père ne voulait pas attendre autant et il connaissait une personne qui pouvait le faire déjà le lendemain par Baerle Nassau. J’ai oublié son nom mais je me rappelle qu’il nous a accompagné jusqu’à la frontière. Des paysans hollandais nous ont apporté à travers les champs pour faire le passage de la frontière. Une fois sur territoire belge nous furent reçu avec hospitalité par des cultivateurs belges.

Notre cachette en Belgique a commencé. J’en ai écrit en 1995 une histoire, à l’occasion de la conférence pour les "Enfants Cachés". Cette histoire est ajoutée à ce site et j’ai décrit là dedans les personnes qui nous ont aidées.

Ces personnes sont Maurice Bolle, Madame Barrez de la Villa à l’av. Bon Air 47 Uccle, qui nous mis en contact avec la gentille famille Meddens, Eugène Cougnet, Madame De Wit, qui nous à loué trois étages dans sa maison Rue du Lac 32 et monsieur Neven. De toutes ces personnes c’est monsieur Cougnet qui a fait la plus grande impression sur moi. Il était un homme unique. Déjà dans la guerre 1914/18 il était dans la résistance.

J’espère que ce site sera regardé et lu avec intérêt. Si quelqu’un a encore des questions ou veut encore plus d’info, avec plaisir je répondrai, je m’appelle Nico Hamme, e-mail: nicohamme-c@telfort.nl.